Incident au Sénat : Des femmes du FCC font bloc derrière Thambwe Mwamba et rappellent que « B. Goya n’est pas à son premier forfait »

Dans une déclaration transmise à ACTU7.CD dimanche 03 mai 3020, des femmes du Front Commun pour le Congo, FCC, « réunies pour examiner le contour de l’incident malheureux survenu au Sénat lors de sa dernière plénière du 30 avril, constatent que la Sénatrice
Bijoux Goya a, au cours de cette plénière, pris la parole sans autorisation préalable et s’est livrée à une escalade verbale injurieuse à l’endroit du Président du Sénat, Alexis
Thambwe Mwamba ».

Par ailleurs, ces femmes représentant les partis membres du FCC « regrettent que, lors de sa sortie médiatique
du vendredi 1er mai 2020, la Sénatrice Bijoux Goya ait poursuivi son entreprise en traitant de pervers le Président du Sénat ».

« Les femmes du FCC fustigent et dénoncent la montée en puissance de la manipulation politique et de la désinformation dans le but de discréditer l’image de marque du
Président du Sénat ; Les femmes du FCC rappellent que Bijou Goya n’a pas agi en tant que femme, mais plutôt parlementaire et politique. Et qu’à ce titre, ses initiatives qui doivent se conformer au règlement intérieur du Sénat et aux us et coutumes parlementaires, ne peuvent pas rester sans réponse politique. En cas de réaction, il ne faut pas la transformer en combat féministe », lit-on dans ce document.

Cependant, elle font savoir que « Bijou Goya n’est pas à son premier forfait du genre. Il n’y a donc pas lieu de crier
à la victimisation féministe ».

« Les femmes du FCC désapprouvent l’ingérence opportuniste de certains compatriotes et mouvements féministes qui cherchent à entretenir au sein de l’opinion publique, du sensationnel sur fond de la supercherie ; Les femmes du FCC rassurent l’opinion nationale et
internationale que le Président du Sénat, Alexis Thambwe Mwamba est respectueux de la dignité et de l’honneur de la femme, et y veillera tout au long de son mandat ;
Les femmes du FCC prônent le respect des valeurs telles que l’honnêteté, la discipline, la loyauté et la moralité politique », ont-elles dit.

Pour terminer, elles réitèrent leur soutien indéfectible à Alexis Thambwe Mwamba.

Pour rappel, la sénatrice Goya Kitenge Bijoux avait adressé une question au Président du Sénat dans laquelle elle demande des éclaircissements dans la passation de marché des travaux de transformation de l’hémicycle. Au lieu de répondre à la préoccupation de la sénatrice, Thambwe Mwamba a préféré aller par 4 chemins. Ce qui avait suscité un échange de paroles entre les deux devant tous les « sages » du Sénat.

Jeff Kaleb Hobiang

EnglishFrenchPortugueseSpanishSwahili
error

UCV - Abonner & Liker